Contenu principal

Interconnecter, développer, promouvoir

La promotion des compétences de base est un champ d’action ambitieux. Le besoin est grand, mais l’offre de cours disponible est peu utilisée. Afin de mieux toucher le groupe cible et d’accroître l’utilité des offres de formation pour tous les acteurs impliqués, nous cherchons conjointement avec notre réseau des voies novatrices pour la promotion des compétences de base en Suisse.

Comment promouvoir les compétences de base ?

Une promotion innovante des adultes possédant de faibles compétences de base, cela signifie :

Créer de nouvelles approches

La loi sur la formation continue stipule pour la promotion des compétences de base des offres « axées sur la réalité pratique en tenant compte des thèmes (…) significatifs pour la vie quotidienne » des intéressés (art. 13 de la LFCo). Trois voies d’accès aux adultes possédant de faibles compétences de base se sont avérées particulièrement appropriées :

  1. Le lieu de travail comme lieu d’apprentissage : une voie d’accès prometteuse au groupe cible passe par le lieu de travail. En effet, près de deux tiers (environ 64 %) des adultes avec de faibles compétences de base en Suisse travaillent.

  2. Promotion dans les structures ordinaires : les structures ordinaires également permettent d’accéder aux personnes concernées. Ainsi, les personnes dépendant de l’aide sociale pendant une période prolongée ont très probablement besoin d’une promotion de leurs compétences, et peuvent tirer profit de mesures de formation axées sur le quotidien et l’action.
    GO Aide sociale

  3. Sensibiliser les personnes relais : un rôle important pour l’accès au groupe cible revient aux personnes qui, de par leur profession, travaillent étroitement avec les gens, telles que des médecins, des pasteurs, des travailleurs sociaux, etc. Si elles y sont suffisamment sensibilisées, ces personnes relais peuvent déceler et aider les adultes possédant de faibles compétences de base.
    Sensibilisation des personnes relais

Développer des offres de formation orientées action

Les adultes apprennent de façon ciblée en fonction de la situation. Ils sont motivés lorsque leurs efforts présentent une utilité directe pour leur quotidien. Afin de proposer des offres de formation adéquates, il faut renoncer à séparer la vie et l’apprentissage, à développer des offres au long cours (« puisqu’il y a tant de choses à apprendre ») et à penser en termes de disciplines. Les adultes tirent un profit à long terme de mesures de formation si l’on parvient à modifier la pratique quotidienne dans le contexte tant privé que professionnel.

Les offres de formation GO sont axées sur l’action et misent avec de brèves séquences de cours dans le contexte professionnel sur un effet d’apprentissage maximal. Elles s’adressent aux prestataires de formation continue et aux entreprises souhaitant promouvoir leurs travailleurs peu qualifiés.
GO : promotion en situation de travail

Qualification des formateurs

Les apprenants les plus faibles ont besoin des meilleurs formateurs et des meilleures formatrices – c’est pourquoi des formateurs qualifiés sont si importants dans le domaine des compétences de base. La qualité de la formation des formateurs et la définition des qualifications requises des formateurs pour l’enseignement des compétences de base constituent deux aspects de la professionnalisation. Il s’agit donc de concevoir en conséquence la formation des formateurs, les standards de qualité suisses (eduQua) et le profil de la profession de formateur.
Compétences des formateurs

Une perspective pour les années à venir est la mise en place d’un réseau de formateurs permettant des échanges professionnels entre les formateurs et constituant une plateforme pour la formation continue informelle dans le domaine des compétences de base.

Renforcer la coopération

La promotion des compétences de base est une tâche transversale qui implique des acteurs très divers : outre les personnes nécessitant cette promotion, elle concerne également les formateurs, les prestataires de formation, les experts, les entreprises, la Confédération (SEFRI, OFAS, SEM, SECO, OFCOM, etc.), diverses instances cantonales ainsi que les partenaires sociaux. Avec notre travail de réseautage, nous favorisons la coopération des différents acteurs et le développement de structures de formation et de promotion innovantes.
Réseau

Engagement politique en faveur de structures de promotion fortes

La loi fédérale sur la formation continue du 20 juin 2014 (LFCo) reconnaît la nécessité de promouvoir les compétences de base. Elle crée le cadre juridique de cette promotion. La Confédération et les cantons ont pour mission d’assurer conjointement avec les organisations du monde du travail OrTra la conception et la réalisation d’offres correspondantes. Dans les années à venir, il s’agira de développer les structures de promotion dans les cantons et de tirer un meilleur profit des interfaces, par exemple pour la certification professionnelle des adultes.

La Communauté d’intérêts pour les compétences de base participe activement au développement des conditions cadre pour la promotion des compétences de base.
CI Compétences de base