Contenu principal

Bons résultats pour les qualifications de l'enseignement et de la formation professionnelle supérieure

  • 25.01.2021

Environ neuf diplômés de l'enseignement et de la formation professionnelle supérieure sur dix choisiraient à nouveau la même qualification rétrospectivement. C'est le résultat d'une évaluation récente de l'Office fédéral de la statistique OFS. Cependant, malgré les subventions fédérales, seul un sur deux est satisfait de sa situation financière pendant sa formation.

Les dernières statistiques de l'OFS montrent un niveau élevé de satisfaction parmi les diplômés de toutes les qualifications de l'enseignement et de la FPS. 87 % des personnes ayant obtenu un diplôme fédéral de la FPS, un diplôme fédéral ou un diplôme d'une école professionnelle supérieure (HES) en 2019 choisiraient à nouveau le même diplôme si elles devaient choisir à nouveau. La proportion de personnes qui choisiraient à nouveau le même prestataire est un peu plus faible - entre 74 % et 76 %. Dans le cas du diplôme fédéral d'enseignement supérieur, 76 % des candidats ont réussi l'examen, tandis que 71 % ont réussi l'examen pour le diplôme fédéral et 95 % ont réussi l'examen pour le diplôme fédéral d'enseignement supérieur.

Les statistiques couvrent également des aspects tels que la répartition par âge et par sexe, le temps consacré à l'éducation ou à la formation, et le financement. Les données montrent également pour la première fois l'effet du financement à la personne introduit en 2018. Le coût moyen des cours préparatoires, du matériel et des examens varie entre 13 000 et 18 000 francs suisses environ, selon le diplôme. Dans l'ensemble, les diplômés ont supporté eux-mêmes environ la moitié des coûts. Les employés couvrent entre 23 % et 41 %, selon le diplôme. Cependant, une proportion importante de candidats n'a reçu aucun soutien de leur employeur : pour le certificat de spécialiste, ce pourcentage était de 19 %, pour le diplôme fédéral de 26 % et pour le diplôme de haute école de 42 %.

L'effet des contributions fédérales sur le soutien des employeurs est intéressant : les personnes qui ont reçu des contributions fédérales ont couvert environ un tiers des coûts engagés. Dans ces cas, les employeurs ont pris en charge environ la moitié des coûts. Pour les personnes qui n'ont pas reçu de contributions fédérales, la participation des employeurs aux coûts était nettement plus élevée, représentant en moyenne les trois quarts des coûts.

Cependant, malgré ce soutien, seule la moitié des diplômés titulaires d'un certificat fédéral d'enseignement supérieur ou d'un diplôme fédéral sont satisfaits de leur situation financière pendant leur formation, et seulement un peu moins d'un sur trois des diplômés titulaires d'un diplôme fédéral d'enseignement supérieur.

Plus d'informations