Contenu principal

Crise du Coronavirus : les prestataires de formation continue s'attendent à des pertes de chiffres d’affaire massives

  • 29.09.2020

Les mesures prises par la Confédération concernant le coronavirus a également touché le secteur de la formation continue : Pendant l'interdiction de l'enseignement en présentiel, seul un peu moins de la moitié de l'enseignement proposé pouvait avoir lieu. Les prestataires s'attendent à des réductions significatives de la fréquentation d'ici la fin de l'année.

Cette année, l'enquête menée par la Fédération suisse pour la formation continue (FSEA) auprès des prestataires s'est concentrée sur les effets de la pandémie du Coronavirus sur la formation continue. Les premiers résultats de l'enquête montrent maintenant que la situation économique des prestataires de formation continue (FC) s'est considérablement détériorée. 56 % des cours de FC ont dû être annulés pendant l'interdiction de participation de la mi-mars à début juin. Pour l'ensemble de l'année 2020, il est prévu qu'un quart des cours proposés ne pourront être organisés. En outre, la majorité des prestataires s'attendent à une baisse de la demande et à une diminution du chiffre d'affaires de près de 30 %.

Toutefois, la pandémie du Coronavirus a également entraîné une accélération de la numérisation dans la formation continue : 85 % des établissements de formation continue ont adapté leurs offres à la suite de la pandémie. L'adaptation la plus fréquente concerne, de loin, l'utilisation des technologies numériques. De nombreux cours ont été partiellement numérisés ou complètement convertis en ligne. Il reste à voir si cette évolution aura un effet durable sur la formation continu.

Étude sur la formation continue par la FSEA

551 prestataires de formation ont participé à l'enquête de cette année. L'évaluation détaillée sera réalisée dans les prochains mois.

Premiers résultats (fiche d'information)

Lien sur lequel sera publiée l'étude.