Contenu principal

«DigComp 2.2»: actualisation du cadre de référence européen des compétences numériques

  • 14.04.2022

Fin mars, la Commission européenne a adapté le cadre de référence des compétences numériques. «DigComp 2.2» intègre l’intelligence artificielle (IA) ainsi que les connaissances et aptitudes se rapportant aux données. Le cadre de référence soutient également le développement de ressources d’apprentissage dans le domaine de l’IA pour la formation générale et professionnelle.

Avec cette actualisation, la Commission européenne garantit la pertinence de DigComp pour l’apprentissage, le travail et la stratégie et pour la participation sociale et l’élaboration des politiques au sein de l’UE. Le cadre de référence des compétences numériques est reconnu dans l’ensemble de l’UE et doit servir de socle à l’élaboration des politiques, au développement de programmes d’apprentissage et à l’évaluation des compétences numériques dans la formation comme sur le marché du travail.

La compétence numérique pour le 21e siècle

«DigComp 2.2» joue un rôle central dans la promotion des compétences numériques des citoyennes et citoyens. D’ici à 2030, 80% de la population de l’UE doit posséder des compétences numériques de base. 

La version actualisée comprend plus de 250 exemples qui doivent permettre à chacun de s’intéresser au thème des technologies numériques en toute confiance, avec un regard critique et en toute sécurité. Elle tient compte des technologies émergentes comme l’intelligence artificielle (IA), l’Internet des objets et la datafication. D’autres tendances ayant entraîné des exigences nouvelles et plus élevées pour les citoyennes et citoyens en matière de compétences numériques, par exemple le télétravail, sont également abordées.

Littératie

Les citoyennes et citoyens doivent en outre être en mesure de vérifier les contenus en ligne et leurs sources et doivent acquérir des compétences pour l’interaction avec les systèmes d’IA. Ils doivent pouvoir utiliser les nouvelles possibilités technologiques tout en étant capables de maîtriser les risques qui découlent des récentes évolutions liées aux réseaux sociaux et aux technologies numériques.

Large participation des parties prenantes

La procédure d’actualisation de DigComp 2.2 a impliqué la consultation de nombreuses parties prenantes. De plus, une procédure de validation ouverte a eu lieu avec des acteurs internationaux importants, comme l’OIT, l’UNESCO, l’UNICEF et la Banque Mondiale.

DigComp 2.2: The Digital Competence Framework for Citizens