Contenu principal

Maîtriser la digitalisation à travers la formation continue

  • 29.06.2017

Le ministre des affaires économiques, Johann Schneider-Ammann, a déposé une motion au conseil fédéral pour un crédit de plus de 150 millions de francs pour la formation de base et la formation continue en lien avec la digitalisation. La décision de crédit devrait parvenir avant la pause estivale. La FSEA salue cette initiative. En raison des incidences au passage du numérique sur le monde du travail, cette annonce soutient l'objectif d'investir dans la formation continue.

La digitalisation ne représente pas seulement l'un des plus grand défi de notre temps, mais aussi l'une des plus grande chance pour la Suisse de maintenir une position privilégiée dans la concurrence internationale. Cela implique toutefois, que les exigences sur les compétences, en vue de la digitalisation, sont renforcées. Il s'agit donc aussi de transmettre ces compétences conformément à ces changements. Cela doit avoir lieu lors de la formation de base, mais nous ne devons pas nous arrêter là.

La formation continue porte un rôle central dans l'accompagnement de la population active dans le virage numérique. La FSEA demande à être prise en considération lorsqu'il s'agit de la répartition de la masse financière.

La Loi sur la formation continue en tant que base

C'est pourquoi la FSEA salue cette mention explicite de la formation continue par le ministre des affaires économiques Schneider-Ammann dans le cadre de son initiative. Concrètement, il propose ce qui suit:
La Loi sur la formation continue (LFCo) forme une base pour l'encouragement des compétences en lien avec la digitalisation. C'est ainsi que la loi permet, sur la base des articles 13-16, que la Confédération et les cantons s'engagent pour un encouragement efficace des compétences en TIC. Elles permettent un accès universel à la société digitale.

L'art. 5 de la LFCo permet à la Confédération d'établir des mesures d'incitation aux employeurs, afin que ceux-ci investissent de manière proactive dans la formation continue de leurs employés et ainsi, de s'adapter au changement. Outre les compétences TIC, les compétences méthodologiques, sociales et personnelles sont également concernées. (RS)

Für weitere Auskünfte

Bernhard Grämiger, Direktor SVEB

T: 078 842 27 87
Kontaktieren

Matthias Aebischer,
Nationalrat und Präsident SVEB

T: 079 607 17 30
Kontaktieren

Ronald Schenkel, Leiter Kommunikation

044 319 71 56
Kontaktieren