Contenu principal

Est-ce que l’apprentissage de langue en emploi fonctionne ?

  • 24.11.2016

… notamment en matière d’intégration de personnes migrantes dans le monde du travail – cette question était au centre d’une conférence internationale à Zurich.

Il y a déjà plusieurs projets européens qui appliquent comme approche la combinaison de la formation professionnelle avec l’apprentissage de langue. Une conférence organisée le 8 novembre à Zurich par la fondation pour la formation des adultes ECAP, a permis de comparer les expériences que divers pays d’Europe et la Suisse ont faites dans ce sens. De telles initiatives ont pour objectif de donner aux personnes migrantes la possibilité de participer davantage à la vie en société dans leur pays d’accueil respectif.

Cette conférence a été organisée dans le cadre du projet européen « VINTAGE – Former et éduquer aux apprentissages linguistiques » (VINTAGE = « VET integrated language learning », c’est-à-dire apprentissage de langue intégré à l’enseignement et à la formation professionnels). Le projet VINTAGE a pour but de promouvoir des pratiques d’enseignement des langues par des méthodes innovantes, afin de rendre les formations plus efficaces et plus adaptées à un contexte changeant, le défi principal étant d'intégrer l’enseignement linguistique aux parcours de professionnalisation. Initié et coordonné par ECAP, le projet associe, outre la Suisse, la France, l’Allemagne, la Grèce, l’Italie et la Norvège.

La journée a également permis de présenter les outils développés dans le cadre du projet du Conseil de l’Europe ILMA (« Intégration Linguistique des Migrants Adultes ») pour soutenir des personnes migrantes sur le plan linguistique et interculturel. La conférence s’est achevée par une intervention de Madame Myriam Schleiss, responsable de « fide – apprendre, enseigner, évaluer » au sein de l'Office fédéral des migrations (ODM) ; c’est le projet suisse fide qui a inspiré VINTAGE.