Contenu principal

La Commission du Conseil des Etats rejette des mesures d'impulsion supplémentaires pour la numérisation

  • 22.07.2019

Contrairement au Conseil national, la Commission de la science, de l'éducation et de la Culture du Conseil des États rejette deux motions qui demandent des fonds supplémentaires pour relever les défis du changement numérique. La FSEA invite le Conseil des États à corriger sa décision et à suivre le Conseil national. En principe, le Parlement doit veiller à ce que le domaine de la formation continue soit bien ancré dans le message FRI 2021-2024.

Lors de sa première rencontre avec la secrétaire d'État à la formation, Martina Hirayama, la Commission de la science, de l'éducation et de la culture du Conseil des États ("WBK-S") a discuté des priorités du Secrétariat d'État et de l'état de préparation du message FRI 2021-2024.

La numérisation joue un rôle central
La Commission note avec satisfaction que la numérisation joue un rôle central dans les différents secteurs éducatifs. Le nouveau message FRI prévoit des mesures d'impulsion pour la diffusion de projets de numérisation innovants dans le secteur de l'éducation.

Dans ce contexte, la WBK-S considère les motions 19.3009 et 19.3010 comme obsolètes et demande à l'unanimité leur rejet. Ces motions visent à charger le Conseil fédéral de créer les conditions juridiques et financières d'un programme d'impulsion pour la diffusion de projets de numérisation innovants dans le domaine de la formation (universités fédérales et cantonales, hautes écoles spécialisées, formation professionnelle et formation continue). Ces mesures dépasseraient le cadre financier du message FRI 2021-2024.

La FSEA demande le OUI aux motions et aux fonds suffisants pour la formation continue
En comparaison internationale, la Suisse n'est pas en bonne position avec les 160 millions de francs mis à disposition par cette législature. D'autres pays fournissent des fonds considérables afin de pouvoir répondre de manière durable aux défis posés par la numérisation dans le secteur de la formation.

La FSEA invite donc le Conseil des États à suivre la décision du Conseil national et à soutenir ces motions. La FSEA souligne également la nécessité de veiller à ce que la formation continue soit bien ancrée dans le message FRI 2021-2024 et que les ressources nécessaires soient disponibles. Le changement numérique joue un rôle central dans la formation continue en particulier.

Communiqué de presse : La gratuité de l'enseignement obligatoire n'est pas discutable