Contenu principal

La FSEA s'oppose à une réglementation qui limiterait la capacité des salles en formation continue

  • 16.03.2021

Dans le cadre d'un assouplissement de la réglementation COVID-19 dès le 22 mars 2021, la Confédération envisage certaines mesures d'assouplissement pour la formation continue. Les réactions des prestataires de formation continue à la FSEA ont montré que les conditions proposées par la Confédération seraient difficiles à mettre en œuvre. La FSEA préconise donc de renoncer à une limitation de la capacité des salles de formation et de s'appuyer sur les concepts de protection éprouvés depuis l'automne 2020.

 

La FSEA se réjouit que le Conseil fédéral envisage des mesures explicites en faveur de la formation continue pour la prochaine étape d'ouverture du 22 mars 2021. C'est un signal important pour le secteur, qui a été très durement touché par la crise du Coronavirus.

La FSEA estime toutefois que la réglementation proposée par le Conseil fédéral visant à limiter la capacité à un tiers des locaux est irréalisable. Comme le montrent les nombreux retours et échanges avec les prestataires de formation continue, une telle réglementation des capacités entraînerait de grandes incertitudes et des problèmes de mise en œuvre.

Proposition de la FSEA à la Confédération et aux cantons
La FSEA demande donc que les concepts de protection qui ont déjà été utilisés avec beaucoup de succès dans le secteur de la formation continue à l'automne 2020 soient à nouveau utilisés à la place, dans le cadre de la prochaine ouverture. La FSEA a fait part de cette préoccupation lors d'entretiens avec le Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation (SEFRI) et la Conférence intercantonale pour la formation continue (CIFC).
 
Concept de protection du modèle FSEA (distance, masque, hygiène)
En tant qu'organisation faîtière de la formation continue, la FSEA a élaboré un modèle de concept de protection pour la formation continue :

La formation continue et la crise du Coronavirus