Contenu principal

L'apprentissage interculturel dans le quartier

  • 24.09.2018

La situation des migrants en matière de logement peut avoir une influence significative sur leur intégration. Le principe est évident : à la maison, le contact avec les voisins est inévitable, que ce soit lors des discussions devant l'ascenseur ou pour emprunter un tire-bouchon. Le salon devient ainsi un lieu où l'on peut apprendre quotidiennement les uns des autres. Cependant, pour que cela réussisse dans différentes cultures, il faut tenir compte d'un certain nombre de facteurs.

Le projet Erasmus+ INCLOOD vise à identifier les critères qui peuvent conduire à la réussite des quartiers intégratifs. A cette fin, des projets existants en Suisse, en Italie, en Allemagne, en Suède et en Autriche ont été visités, et le savoir-faire et l'expérience des acteurs locaux ont été recueillis et analysés. L'un des résultats du projet est la brochure ci-jointe avec des exemples de meilleures pratiques des cinq pays ainsi qu'une collection d'indicateurs pour des projets efficaces dans ce domaine. (PhS)

Brochure INCLOOD : exemples de meilleures pratiques (en anglais)