Contenu principal

Un Suisse sur cinq exclu du numérique

  • 23.11.2016

La fondation « Accès pour tous » a mené une nouvelle étude sur l’accessibilité de sites Internet et d’applications mobiles.

« Accès pour tous », la Fondation suisse pour une technologie adaptée aux handicapés, a publié l’étude « Accessibility 2016 » ; il s’agit de la quatrième édition de cette étude qui tire un bilan de l’accessibilité des offres Internet suisses. L’étude est disponible en version française.

Pour ce bilan, une équipe de spécialistes de l’accessibilité a testé une centaine de sites Internet importants, dont de nombreux sites fédéraux, cantonaux et municipaux, et pour la première fois 15 applications mobiles d’information. Les résultats de l’étude indiquent que de nombreux sites, tant dans le secteur public que dans le secteur privé, ne sont toujours pas accessibles pour tout le monde ; c’est-à-dire qu’il n’y a pas d’amélioration depuis 2011. 20 % de la population suisse ne peuvent consulter les sites testés que de manière limitée. Un accès restreint aux technologies de l’information et de la communication empêche de participer à de nombreux secteurs de la vie en société.

L’étude montre également que les sites Internet d’institutions publiques comme les autorités fédérales et des entreprises liées à la Confédération telles la Poste ou les CFF sont nettement plus accessibles que ceux du secteur privé.

Si la numérisation peut en principe augmenter l’autonomie et l’égalité des chances de personnes avec un handicap, il reste le risque d’ériger de nouvelles barrières. Le manque de conscience ou d’informations comment réaliser un site Internet ou une application mobile accessible, en sont la raison.

>> vers l’étude (version française)
>> homepage Accès pour tous (en anglais)