Contenu principal

"Le rapport à la vérité dans l'éducation" : revue Raisons éducatives de l'UNIGE

  • 03.03.2021

Le négationnisme, l'euphémisation ou encore l'oubli (délibéré ou involontaire) : tous ces défis affectent fortement les métiers de la transmission, non seulement à l'école pour les enseignants, mais aussi pour les formateurs et formatrices d'adultes.

Cette revue de l'Université de Genève, parue en octobre 2020, fait le point sur le rapport à la vérité dans l'éducation par le biais de différents articles. La revue est structurée sur trois plans :

a) la vérité comme problème

b) la vérité comme enjeu d'éducation

c) la vérité à propos de l'éducation.

Chacun des articles apportent un éclairage différent, souvent orienté pour les enseignants du primaire ou du secondaire. Nous soutenons toutefois à la FSEA que la thématique et les pistes discutées dans cette revue peuvent également nourrir la réflexion sur la thématique dans le domaine de la formation des adultes.

"L'infodémie" actuelle pose de réels défis, dans un contexte de "crise des horizons d'attente" comme le décrivent les auteurs. Ils rajoutent "Le rapport à l'avenir d'une société, quand il est troublé comme il l'est dans notre présent, favorise d'autant plus l'expression de post-vérités, "infox" ou théories du complot. [...] L'une des manières de ne pas se laisser piéger (...) consiste peut-être à interroger en priorité ce qui est possible et nécessaire en termes d'actions dans le présent, sur des échelles micros comme sur des échelles macros." (page 9, Introduction : Un recul pour mieux sauter?, de Charles Heimberg, Olivier Maulini et Frédéric Mole, Unige).

Revue complète en accès libre sur ce lien.