Contenu principal

Les PME ne veulent pas de discours commerciaux, mais des conseils

  • 30.11.2017

Beaucoup de choses ont été écrites récemment sur le thème de la formation continue dans les PME. Habituellement, on mettait l'accent sur les déficits. L'Office fédéral de la statistique a récemment confirmé que les petites et moyennes entreprises sont moins actives dans ce domaine que les grandes entreprises. Il était grand temps que les PME aient pu elles-mêmes faire connaître leur point de vue. La conférence annuelle de la formation continue dans les PME du 16 novembre 2017 a été l'occasion de le faire ; elle a invité des représentants des PME et des milieux de la formation continue pour favoriser l'échange entre les parties.

Un autre langage
Il est rapidement apparu clairement au cours de cet échange que les déficits susmentionnés devaient être considérés de manière différenciée. Par exemple, la conférence a montré que les PME sont très proches du sujet de la formation continue, mais leur terminologie est souvent différente. Notamment parce que de nombreuses PME comprennent le terme "formation continue" exclusivement comme des cours externes coûteux en temps et en argent.

De nombreuses compétences sont également acquises et transmises par d'autres processus que la formation continue. Cela peut se faire en interne entre les employés ou souvent en coopération avec les fournisseurs. Mais une grande partie de ce qu'est la formation pour les prestataires de formation continue fait simplement partie de la routine d'affaires des PME. Dans ce cas, les PME parlent de développement du personnel. D'autre part, des termes tels que "formation continue" ou même "stratégie de formation continue" sont rarement utilisés.


Approches et contradictions
Néanmoins, ces termes ont une grande signification. Des défis tels que la pénurie de travailleurs qualifiés ou la numérisation sont également une réalité pour les petites et moyennes entreprises. S'il y a un besoin d'expertise technique, on y répond par des mesures externes ou internes appropriées. La formation a généralement lieu au cas par cas et en réponse à une pénurie de personnel. Outre les cours techniques correspondants, il existe un potentiel de développement correspondant dans le développement d'une approche plus stratégique et structurée de la formation continue. C'est également le point de vue des représentants des PME et ils aimeraient être soutenus à cet égard. La question est de savoir comment les prestataires de formation peuvent fournir cette aide.

C'est là que réside une difficulté : ce que la conférence a également montré sont certaines contradictions qui doivent être résolues. Les PME veulent une relation personnelle basée sur un partenariat avec des experts en formation continue. Ils ne veulent pas que des produits finis leur soient vendus, mais des conseils. Et ces conseils doivent correspondre à l'entreprise individuelle, sa situation respective et ses défis. Cela signifie des solutions sur mesure, et celles-ci sont coûteuses. Mais il va de soi que les PME souhaitent également une formation continue aux prix les plus bas possibles. (PhS, Traduit par AR)

Am 16. November trafen sich in Bern KMU-Vertreterinnen und Weiterbildungsanbieter (Bild: SVEB).