Contenu principal

Message FRI au Conseil des États : bonnes et mauvaises nouvelles pour la formation continue

  • 17.06.2020

Le Conseil des États approuve une augmentation substantielle des fonds destinés à la promotion des compétences de base et à des projets dans le domaine de la formation professionnelle continue. Cependant, il rejette une augmentation des contributions pour les organisations de formation continue, dont le besoin est urgent.

Le mercredi 17 juin, le Conseil des États, en tant que première chambre, a discuté du message sur la "Promotion de la formation, de la recherche et de l'innovation" (message FRI). Il a pris des décisions importantes pour la formation continue. 

Trois fois plus d'argent pour les compétences de base

Le Conseil des États a suivi les propositions de son comité consultatif et a approuvé la levée du gel du crédit envisagé par le Conseil fédéral. D'une part, cela portera à 43 millions les fonds mis à la disposition des cantons pour la promotion des compétences de base, soit presque le triple des fonds disponibles pour la promotion des compétences de base des adultes par rapport à la période FRI actuelle. Les fonds supplémentaires doivent être utilisés, entre autres, pour promouvoir les compétences de base des personnes bénéficiant de l'aide sociale.

La levée du gel du crédit permettra également de libérer 39 millions de fonds supplémentaires pour la promotion de projets dans le cadre de la formation professionnelle. Dans le contexte de la numérisation, ces derniers doivent être utilisés pour promouvoir la formation continue à orientation professionnelle. En augmentant les fonds destinés à la promotion des compétences de base des adultes et à la formation professionnelle, le Conseil des États répond à deux des principales demandes de la FSEA, et cela est très gratifiant.  

Il est toutefois décevant que le Conseil des États ait rejeté par 25 voix contre 16 une augmentation de 10 millions de francs du financement des organisations de formation continue. Cela signifie que les fonds destinés aux organismes de formation continue restent au niveau de la période FRI précédente. 

Les fonds supplémentaires destinés aux organisations de formation continue sont nécessaires de toute urgence pour aider la Confédération et les cantons à atteindre leurs objectifs ambitieux en matière de formation continue pour les quatre prochaines années. En outre, le rejet de l'augmentation du financement empêche l'expansion des services, dont le besoin est urgent, pour promouvoir la transparence, la qualité et l'innovation dans la formation continue. 

Le FSEA demande au Conseil national de corriger la décision du Conseil des États. Le Conseil national discutera du message du FRI lors de la session d'automne.