Contenu principal

Nouvelle stratégie de formation pour les personnes peu qualifiées de la ville de Zurich

  • 28.10.2019

Pour que les personnes peu qualifiées, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du système d'aide sociale, puissent accroître leur employabilité, il est nécessaire d'apporter une aide ciblée à l'éducation et à la formation. La ville de Zurich a donc adopté une nouvelle stratégie de formation. Celle-ci a été présentée le 28 octobre et s'inscrit dans le cadre de l'offensive de formation continue lancée par la CSIAS et la FSEA.

 

Les personnes peu qualifiées sont confrontées à des obstacles majeurs sur le marché du travail d'aujourd'hui : d'une part, elles sont beaucoup plus fréquemment touchées par les pertes d'emplois. D'autre part, les chances de réintégrer la vie active après une perte d'emploi avec un bas niveau de qualification diminuent également. Cette évolution se reflète également dans les chiffres de l'aide sociale : en Suisse, par exemple, une bonne moitié des adultes bénéficiaires de l'aide sociale n'ont pas de diplôme de formation professionnelle. Un autre problème auquel sont confrontées les personnes peu qualifiées est que lorsqu'elles prennent un emploi rémunéré, elles gagnent un salaire nettement inférieur à celui des personnes plus qualifiées et peuvent dépendre de prestations complémentaires d'aide sociale.

La nouvelle stratégie de formation de la ville de Zurich reflète l'importance sociopolitique centrale de la formation professionnelle initiale et continue pour le maintien de l'employabilité et l'indépendance financière qui en découle. Le directeur social Raphael Golta ne limite toutefois pas le groupe cible des nouvelles mesures aux bénéficiaires de l'aide sociale : "Nous concentrons notre nouvelle stratégie de formation non seulement sur les bénéficiaires de l'aide sociale, mais sur tous les habitants de Zurich qui ne possèdent pas les compétences requises sur le marché du travail actuel : cela inclut les jeunes qui éprouvent de grandes difficultés à faire la transition de l'école à la vie active, ainsi que ceux qui sont dans la vie active aujourd'hui mais dont l'emploi sera menacé dans un proche avenir."

Prévention et sensibilisation
Un ensemble de mesures de prévention et de sensibilisation ainsi que de nouvelles possibilités de soutien financier dans le domaine de la formation continue visent à aider ces personnes à améliorer leurs chances sur le marché du travail à long terme. "L'objectif est de rendre possible le principe de l'apprentissage tout au long de la vie pour les personnes sans formation ou peu qualifiées".

Offensive nationale de formation continue pour les bénéficiaires de l'aide sociale
Une initiative nationale de la Conférence suisse des institutions d'action sociale CSIAS et de la fédération suisse pour la formation continue FSEA poursuit le même objectif. L'année dernière, ils ont lancé une offensive commune de formation continue "Work thanks to Education" dans le même but. Afin de permettre aux bénéficiaires de l'aide sociale qui n'ont souvent pas les compétences de base ou qui n'en ont qu'un niveau limité, d'acquérir les compétences de base, ainsi qu'un soutien et des possibilités de formation sont nécessaires. Afin de soutenir les services sociaux dans cette tâche exigeante, la CSIAS et la FSEA lancent fin octobre 2019 un projet pilote dans dix villes et communes dans le but de développer des structures d'appui appropriées dans le domaine des compétences de base, de la formation continue et de les tester dans la pratique. Christoph Eymann, président de la CSIAS, souhaite axer les services sociaux sur la formation continue en tant que mesure d'intégration : "Jusqu'à présent, le potentiel des aides ciblées n'a pas été suffisamment exploité. Nous supposons qu'environ 70 000 bénéficiaires de l'aide sociale pourraient améliorer durablement leurs chances sur le marché du travail grâce à des mesures éducatives. Dans un deuxième temps, les mesures développées dans le cadre du projet seront mises à la disposition de tous les services sociaux intéressés en Suisse".

Vers le communiqué de presse (en allemand)