Contenu principal

Politique de formation continue : bilan mitigé de la session d'été

  • 28.06.2021

La session d'été 2021 du Parlement suisse s'est terminée le 18 juin. Pour la formation continue, la FSEA en tire une conclusion mitigée : le postulat pour la validation des acquis de formation a été accepté, la motion pour l'introduction de bons de formation continue a été rejetée.

Le 18 juin 2021, le Conseil national a adopté le postulat de Mustafa Atici " Formation professionnelle. Pour un changement d'approche en matière de validation des acquis de l'expérience". Ce faisant, il a suivi le Conseil fédéral, qui avait auparavant demandé l'acceptation du postulat. Le Conseil fédéral souhaite présenter un rapport sur la situation en Suisse en matière de certification des acquis de l'apprentissage non formel et informel et sur l'expérience acquise par d'autres pays. La FSEA s'en félicite, d'autant plus qu'il y a un grand besoin d'action en matière de validation et de reconnaissance des qualifications non formelles.

Pas de bons de formation continue pour promouvoir les personnes peu qualifiées.

Le deuxième point de l'ordre du jour de la session passée concernant la formation continue était la motion de Martina Munz sur l'"Introduction de bons de formation continue pour les personnes peu qualifiées". Le Conseil national a rejeté cette motion. Le Conseil national suit ainsi le Conseil fédéral, qui continue d'adopter une position défensive, selon laquelle la Confédération ne joue qu'un rôle très subsidiaire en ce qui concerne la promotion de la formation continue axée sur l'emploi. 

La FSEA est déçue par cette décision du Conseil national. Elle préconise depuis des années des systèmes de bons de formation dans la formation continue. Il y a quelques semaines, le think tank libéral Avenir Suisse a également appelé à l'introduction de systèmes de bons. La FSEA demande donc au Conseil des Etats de corriger la décision du Conseil national.

La session d'automne aura lieu du 13 septembre au 1er octobre 2021.