Contenu principal

Préparer les formateurs-trices d'adultes au monde numérique (DigitALAD)

  • 16.06.2021

Les outils développés dans le cadre du projet DigitALAD peuvent soutenir les formateurs-trices dans leur propre apprentissage numérique, et leur fournir un moyen de s’auto-évaluer grâce notamment à une plateforme d’apprentissage.

Être formateur-trice d’adultes dans la formation continue signifie travailler avec beaucoup de publics différents selon différents domaines d’activité : personnes seniors, jeunes adultes, employé-e-s actifs au sein d’entreprises, personnes migrantes, etc. Parallèlement, la FSEA a pour premier objectif prioritaire selon sa nouvelle stratégie l’engagement en faveur de financements d’initiatives visant à accroître la participation à la formation continue.

Même si la (non-)participation du public à la formation continue doit être analysée dans son ensemble (voir la revue Education Permanente 1/2021 dont tous les articles traitent de ce point et sont libres d’accès, en français, sur ce site), les formateurs-trices mettent beaucoup en œuvre pour soutenir leurs apprenants. Dans le domaine des compétences numériques des formateurs-trices, les connaissances et les pratiques varient fortement, et peuvent avoir un impact direct sur la participation aux cours des apprenants.

Outil d'auto-évaluation pour les formateurs-trices

Les outils développés dans le cadre du projet DigitALAD peuvent soutenir ces formateurs-trices dans leur propre apprentissage numérique, et leur fournir un moyen de s’auto-évaluer grâce notamment à une plateforme d’apprentissage. Celle-ci est basée sur un manuel complet, traduit en français, et articulé autour de 22 compétences construites à partir du modèle DigiCOMPEdu (voir image ci-contre). Il s’agit d’un modèle européen de compétences prenant en compte 3 domaines (les compétences professionnelles et pédagogiques du formateur, ainsi que les compétences de l’apprenant).

Accessibilité et inclusion des apprenants

Dans cette news, nous choisissons de relever l’importance de l’inclusion quand on pratique la transmission de savoirs et de connaissances. Ce thème est en effet abordé en page 40 du manuel, dans la rubrique « Accessibilité et inclusion ». Nous y découvrons comment beaucoup de petits gestes simples peuvent participer à un apprentissage inclusif d’une part en permettant aux adultes d’apprendre à leur rythme, et d’autre part comment ceux-ci se sentent soutenus et capables dans leur apprentissage. Cette question de l’accès à l’apprentissage peut être élargie grâce notamment à l’aménageant de ressources numériques.

L’un des premiers exemples pratiques présentés s’applique aux documents qui peuvent être adaptés aux personnes non ou mal voyantes grâce à la fonction « Accessibilité » (dans le menu « révision » pour un document word/Microsoft, par exemple).

Mais l’accessibilité ne s’arrête pas là : elle implique une approche plus globale qui va de nouveau fortement dépendre du public-cible. Des activités de « brise-glace » permettent d’apporter des informations au formateur-trice sur les différents niveaux ou préférences des participants sur leur style d'apprentissage d’une part, et de créer une cohésion de groupe d’autre part. Et là réside l’une des forces du formateur-trice qui sait adapter son contenu au groupe-cible soit en amont par l’aménagement des ressources pour des personnes avec des troubles d’apprentissage ou avec des besoins spécifiques, soit « en cours de route ». 

Evènement pour tout formateur-trice, éducateur-trice, bénévole actif dans la formation continue
La FSEA organise un évènement de présentation de cet outil d’auto-évaluation le 28 septembre à 11h, en ligne. Plus d’informations et inscriptions ici

Qu’est-ce que le projet DigitALAD ?

DigitALAD (pour « Digital Adult Educators ») est un projet européen qui est financé par l’Union européenne et MOVETIA. Il a pour objectif de préparer les formateurs-trices à un monde numérique en les outillant grâce à ce manuel très complet. Il est structuré autour de 22 compétences à partir du modèle DIGICOMPEDU.

Ces 22 compétences permettent de développer une posture de formateur-trice en phase avec l’utilisation des technologies actuelles. Même si ces dernières évoluent de manière exponentielle, le projet DigitALAD souhaite apporter une base accessible aux formateurs-trices, telle une boussole lorsqu’on ne sait pas par quel bout commencer pour transmettre le savoir de façon numérique. Bien d’autres questions y sont abordées, telles que « comment assurer les données informatiques de mes apprenants ? », « comment soutenir l’apprentissage de mon public hétérogène et comment les motiver ? ».

Plus d’informations sur le projet sur le site de la FSEA

Site Internet du projet DigitALAD