Contenu principal

Projet NEET-SYSTEM : Et si on jouait au lieu de se former ?

  • 08.12.2020

Tel est l'idée d'un projet européen auquel la FSEA romande a participé.

L'objectif du projet est la réintégration et la remotivation ou l'entrée en dialogue avec le public-cible de jeunes adultes en décrochage. En Anglais, l'acronyme "NEET" (Not in Education, Employment or Training) a été inventé  pour signifier ces jeunes adultes sans éducation, sans formation et sans emploi, pour ceux que l'on nomme parfois "marginalisés". La FSEA combat cet effet de marginalisation par des actions ciblées.

Il est connu que ce public a de grosses difficultés pour entrer et rester en formation, ou à aboutir à un apprentissage, que ce soit pour des raisons d'appréhension personnelle, de manques en compétences de base, de démotivation ou de manque en confiance en soi, ou encore la peur de l'échec.

Or lorsque nous jouons, nous faisons des erreurs et pourtant, nous continuons à jouer. C'est avec cette dimension du jeu, qui peut faire tomber les barrières qu'imposent la formation, que le projet souhaite s'adresser à ce public et leur faire reprendre confiance en eux. Comment ? Grâce à 32 jeux d'évasion (escape rooms) développés en anglais et en ligne, et ouverts à tous. Ces escape rooms portent sur 4 domaines de compétences :

  • Compétences civiques et sociales
  • Compétences numériques
  • Sens de l’initiative et de l’entrepreneur
  • Sensibilisation et expression culturelle

(Chaque escape room compte 4 niveaux que le joueur doit surmonter, d'où 32 au total).

La FSEA romande a traduit 4 escape rooms : deux portant sur les compétences numériques ("Evasion du cyberespace" et "La salle des serveurs") et deux portant sur le sens de l'initiative et de l'entrepreneuriat ("La mafia" et "L'espion").

Vous êtes formateurs-trices/éducateurs-trices auprès de jeunes adultes en décrochage ? Alors à vous de les faire jouer !

Lien vers les 32 escape rooms.

Ce projet a été financé par Erasmus+ et MOVETIA, l'agence suisse de promotion des échanges et de la mobilité.

(Image : FSEA)