Contenu principal

Qualité et prix des offres d’apprentissage en ligne : la transparence et un positionnement clair sont exigés

  • 18.06.2021

Combien les offres d’apprentissage en ligne peuvent-elles coûter ? Cette question d'actualité préoccupe beaucoup un grand nombre de prestataires de formation continue et de formateurs indépendants. Le 10 juin 2021, la FSEA a organisé un atelier en ligne consacré à ce thème. Environ 75 personnes y ont participé et ont échangé sur les défis en lien avec la tarification et sur les liens entre le prix, la valeur et la qualité dans les différents formats d'apprentissage numérique. Retour sur cet événement.

L'atelier s'inscrivait dans la continuité de la Journée nationale sur la qualité qui a eu lieu le 9 novembre 2020 et qui avait pour thème l'assurance de la qualité des offres en ligne. Cet événement a été organisé par la FSEA en collaboration avec le groupe de travail Qualité dans la formation continue.

Besoin de renforcer les échanges et les discussions

Le résultat des différents échanges ont démontré que les questions en lien avec la qualité, la valeur et le prix des offres en ligne sont d'une actualité brûlante pour de nombreux prestataires et formateurs. Différents besoins d'approfondissements et de précisions ont ainsi émergés. Comme, par exemple, le souhait de mettre en place un répertoire des bonnes pratiques et une grille de calcul avec les facteurs spécifiques aux offres en ligne ont été exprimé.

À cette fin, la FSEA met un forum à votre disposition sur l'Espace.FSEA et propose de fait trois thèmes de discussion :

  • Le calcul du prix de revient et la tarification des offres d'apprentissage en ligne.
  • Exigences de qualité pour les formats d'apprentissage numériques, la qualité en tant qu'atout majeur.
  • Concurrence croissante et marché international.

Dans ce forum, vous pourrez aborder directement ces différents thèmes afin de poursuivre la discussion. Vous pourrez également initier d'autres sujets de manière autonome comme, vous pourrez organiser des événements en lien avec les différentes thématiques spécifiques afin de favoriser les échanges. 

Le point de vue des prestataires de formation continue

Les prestataires de formation continue sont confrontés à une situation de marché dans laquelle les participants, et parfois les mandants, sont moins disposés à payer. Dans sa présentation, Stefanie Seiz, de l'entreprise de formation continue et de conseil Change Management Partner CMP, a montré de manière impressionnante, au moyen d'exemples, à quel point les coûts liés à la conception et à la création de formats d'apprentissage en ligne autonomes avaient fortement augmenté dans un premier temps. Pour des formats de cours en ligne, elle estime que les frais sont deux fois plus élevés que pour un cours en présentiel. 

Les cours en ligne permettent toutefois de réaliser certaines économies, par exemple du fait de la suppression des frais et des temps de trajet. De plus, les coûts élevés inhérents à la création de concepts et de supports pour les processus d'apprentissage autonome peuvent être amortis à long terme avec une grille quantitative correspondante. Selon Stefanie Seiz, des formats courts, d'une à deux heures, peuvent également être réalisés en ligne. En revanche, les événements gratuits sont unique-ment judicieux lorsqu'ils servent d' « accroche » pour de nouvelles offres.

La pertinence et l'utilité pour les participants au centre des préoccupations

La pertinence et l'utilité des formats d'apprentissage en ligne ont une importance déterminante et doivent être transparentes pour les participants et les mandants. Mme Seiz a insisté sur le fait que la même importance devait être accordée aux processus d'apprentissage numérique et au « Blended Learning » (combinaison de cours en classe et à distance) ou à l'apprentissage en présentiel. Il faut des directives de qualité explicites, par exemple pour la structure didactique et pour le rapport entre proximité et distance. Les exigences de qualité doivent en outre être vérifiées au moyen de critères clairement définis. En tant que formats d'apprentissage autonome de haute qualité, les formats en ligne peuvent s'imposer sur un marché de plus en plus tourné vers l'international.

Le point de vue des formateurs indépendants

Les formateurs doivent dans tous les cas développer leurs qualifications. Eric Basler, formateur indépendant ayant une longue expérience dans le domaine des formations en ligne, a décrit de manière claire les différents niveaux dans lesquels il agit en tant que formateur et animateur dans des formats en ligne. En plus de la didactique et de la communication, la technique occupe une place importante. Les formateurs indépendants doivent investir dans l'infrastructure, les logiciels et dans leurs propres qualifications. Ces investissements ne peuvent être amortis qu'à long terme. Le calcul concret dépend grandement du cadre mis à disposition par le mandant pour certaines offres d'apprentissage. Selon ses estimations, les dépenses supplémentaires compensent, voire dépassent les économies possibles.

Pour Eric Basler aussi, le critère déterminant est la qualité de l'offre d'apprentissage en ligne : la satis-faction des participants est la priorité absolue. Pour garantir le succès de l'apprentissage, le contact individuel et l'accompagnement du processus d'apprentissage autonome ont une importance essentielle. Selon lui, l'avenir se trouve dans les différentes formes du « blended learning» qui utilisent et combinent avantageusement les différents formats d'apprentissage.

Entre exigences de qualité et concurrence : le point de vue des participants à l'atelier

Au début de l'atelier, la moitié des participants estimait que les coûts des offres en ligne étaient identiques à ceux des cours en présentiel, tandis que plus de 30% estimaient que les coûts étaient plus faibles. Deux tiers des participants ont déclaré que les exigences posées aux formateurs dans le cas de formats d'apprentissage en ligne n'étaient « pas plus élevées, mais différentes ». Environ 30% jugeaient les exigences « clairement plus élevées » par rapport à des cours en présentiel.

Dans les discussions dans les sous-groupes, la problématique essentielle du prix adapté des offres en ligne a été abordée et approfondie dans le contexte de la pratique. Ces discussions ont clairement souligné le fait que les formats d'apprentissage en ligne occuperont une importance toujours plus grande à l'avenir, notamment dans le contexte de la transformation numérique du monde du travail. Les prestataires doivent développer des formats d'apprentissage durables et adéquats, pour des thèmes et des groupes cibles concrets. Dans ce cadre, il faut impérativement tenir compte de la formulation. Les offres de cours synchrones, accompagnées et comportant plusieurs phases d'apprentissage ne doivent pas être comparées avec des programmes d'apprentissage individuels, qui sont traités de manière asynchrone et qui, en principe, peuvent être proposés à un nombre illimité de participants.

Avantages et inconvénients pour les participants

Il convient de souligner que les participants doivent eux aussi acquérir des compétences supplémentaires pour que leur participation à des formats d'apprentissage en ligne soit réussie. L'accès à la formation continue peut accentuer les inégalités existantes car de nombreuses personnes n'ont pas l'infrastructure nécessaire. En revanche, les formats d'apprentissage numérique peuvent offrir de nouvelles possibilités d'accès aux personnes atteintes de certains handicaps.

Positionnement des offres

Lorsque des prestataires veulent positionner des offres en ligne, ils doivent mettre en évidence les avantages des formats d'apprentissage en ligne : la possibilité de gérer soi-même son temps, les frais réduits et l'efficacité d'apprentissage constante, voire supérieure, sont autant d'avantages supplémentaires pour les participants. Comme c'est aussi le cas pour les cours mixtes ou les cours en présentiel, la qualité des contenus d'apprentissage représente un facteur décisif pour fidéliser la clientèle.

Facteurs principaux à prendre en compte dans le calcul des coûts

L'infrastructure, les logiciels et les licences génèrent de nouveaux coûts. La conception des offres et la qualification des formateurs nécessitent aussi des investissements. Les formes de cours hybrides, à savoir la combinaison synchrone de personnes présentes dans la salle de cours et de participants à distance, sont jugées particulièrement coûteuses.

De nombreux prestataires doivent faire face à une pression croissante : au final, c'est le marché qui fixe le prix. Dans certains domaines, une concurrence de plus en plus internationale se fait sentir. À l'inverse, des économies d'échelle sont possibles si les prestataires sont eux-mêmes présents sur le marché international. Une stratégie possible pourrait être le développement et la commercialisation d'unités de base d'apprentissage en ligne. Les produits de niche clairement définis offrent aussi de bonnes opportunités.

Coûts et honoraires des animateurs de cours

Dans la formation continue dont ont besoin les animateurs de cours, une responsabilité partagée entre les formateurs et les prestataires a été constatée. Pour les formateurs indépendants, les offres en ligne génèrent des coûts dans toutes les phases de la prestation d'enseignement : de l'organisation et la gestion de l'offre jusqu'à la conception didactique et méthodologique, en passant par l'exécution et l'animation d'événements d'enseignement synchrones et le soutien technique des participants. À cela s'ajoute l'accompagnement individuel des personnes en formation, une prestation qui bien souvent ne peut pas être facturée.

Les salaires sont-ils un sujet tabou ? La concurrence internationale représente une menace pour le paiement d'honoraires adaptés. En Suisse romande, par exemple, les animateurs de cours et prestataires français pratiquent des honoraires plus bas. Les tarifs usuels en Suisse doivent impérativement être maintenus, voire augmentés afin de compenser les exigences accrues. D'autre part, il a été suggéré que les formateurs en Suisse se mesurent à la concurrence et qu'ils montrent la bonne qualité de leurs prestations.

Conclusion et perspectives

Quelques conclusions et connaissances fondamentales pour poursuivre l'étude du thème de la qualité des offres en ligne sont ressorties de cet atelier.

Les offres en ligne : la nouvelle normalité

Au cours de l'été 2021, les répercussions directes de la pandémie de coronavirus sur l'adaptation des offres en présentiel ne sont plus le thème principal. Ce sont désormais les tendances et les changements à long terme dans le paysage de la formation continue qui figurent au premier plan. Les offres d’apprentissage en ligne constituent la nouvelle normalité, à côté des événements mixtes et des événements exclusivement en présentiel. On assiste aussi à un décalage des points de référence et des normes pour un apprentissage de qualité dans des formats numériques. Selon les participants, les caractéristiques suivantes sont particulièrement importantes pour ces formes d'apprentissage : format orienté vers les adultes, flexibilité et autonomie. Dans tous les cas, les formats d'apprentissage numérique doivent être développés et mis en œuvre comme des offres autonomes. De plus, l'accompagnement des processus d'apprentissage autonome fait figure de critère de qualité essentiel.

Modèles économiques réalistes

Afin d'amortir les investissements nécessaires, les prestataires doivent définir des modèles économiques adaptés et réalistes pour les offres en ligne. Pour garantir un bon positionnement, il est essentiel d'une part de présenter les avantages décrits ci-dessus du processus d'apprentissage en ligne et d'autre part, de définir des exigences de qualité et de communiquer clairement sur le marché. Les prestataires de formation continue doivent apporter une touche personnelle et développer des formes d'apprentissage qui sont judicieuses pour les participants et qui confèrent une utilité particulièrement élevée.

Des conditions d'embauche équitables

La FSEA s'engage à favoriser des conditions d'embauche équitables et à verser des salaires et honoraires conformes à ceux habituellement pratiqués dans la branche. Cependant, des approches générales ne sont pas possibles dans un marché très hétérogène. Un thème revêt une importance centrale pour la FSEA : les procédures de soumission. Les appels d'offres publics ne doivent pas se faire au dé-triment des animateurs de cours, il faut éviter une guerre des prix.

Nous nous réjouissons de poursuivre les discussions et d'obtenir de nouveaux résultats.

Ueli Bürgi, FSEA, Directeur de la qualité dans la formation continue

 

 

Plus d'informations

Espace.FSEA - Qualité et prix des cours en ligne

Qualité dans la formation continue

Documents disponibles à la suite de l'atelier du 10 juin 2021


« Combien peuvent coûter les offres de formation continue en ligne? Qualité et prix de formats d'apprentissage numérique. » (voir le carré «Downloads» en haut à droite).