Contenu principal

Renforcement net de la formation continue: objectifs ambitieux en vue

  • 28.09.2020

Ces quatre prochaines années, le financement de la formation continue sera nettement renforcé. Tel est le bilan intermédiaire à l’issue de la session d’automne des Chambres fédérales, qui ont traité le message FRI: ces quatre prochaines années 73 millions de francs supplémentaires seront disponibles pour la soutenir. Ces subventions sont toutefois assorties d’objectifs ambitieux. L'avis du directeur de la FSEA, Bernhard Grämiger :

Le conseiller fédéral Guy Parmelin l’avait promis en mai 2019 à l’assemblée des délégués de la FSEA. Et il a tenu parole: dans le message FRI (message pour la Formation, la Recherche et l'Innovation), il a proposé au Parlement une nette augmentation des moyens alloués à la formation continue. Seul bémol: ces fonds supplémentaires sont en partie assortis d’un blocage des crédits. Et les moyens destinés aux organisations de la formation continue sont par ailleurs exclus de cette augmentation. Le Parlement avait éliminé ces deux points durant la session d’été. Lors de la session d’automne, les deux chambres se sont désormais entendues sur la plupart des postes du budget de la formation continue. Le moment est donc bien choisi pour dresser un bilan de la situation.

Renforcement clair et net de la promotion des compétences de base

Les cantons reçoivent désormais 43 millions de francs, contre 15 millions jusqu’à présent, pour réaliser leur mandat de promotion des compétences de base chez les adultes, soit près de trois fois plus qu'auparavant. Les moyens supplémentaires doivent d’une part servir à combler les lacunes de l’offre et, d’autre part, à mettre en œuvre des mesures de sensibilisation en vue d'accroître la participation à des cours dans ce domaine. En outre, des mesures d'accompagnement telles que la promotion d’innovations nécessaires et urgentes, comme en matière de numérisation de l’offre de cours, peuvent être réalisées. La Conférence intercantonale de la formation continue (CIFC) a créé un fonds de projet intercantonal dans ce but. Pour les cantons, le grand défi de ces quatre prochaines années réside clairement dans l’augmentation de la participation aux offres de formation dans le domaine des compétences de base. Actuellement, les offres de formation dans le domaine des compétences de base n'atteignent même pas chaque centième personne concernée. Pour accroître substantiellement la participation, de nouveaux accès au groupe cible doivent être utilisés de manière active. L’aide sociale est l’une des pistes à exploiter.

Initiative de promotion ciblée nécessaire pour la formation continue à des fins professionnelles

Ces quatre prochaines années, 39 millions de francs seront explicitement à la disposition des mesures de promotion de la formation continue à des fins professionnelles dans le cadre de la promotion de projets. Selon le message FRI, rédigé avant la crise du coronavirus, les moyens sont prévus au cas où la situation sur le marché du travail changerait radicalement en raison du bouleversement structurel entraîné par la numérisation. Avec la pandémie, ce scénario s'est déjà produit. La crise a encore accéléré la numérisation et les exigences en matière de compétences des salariés ne cessent de s'accroître et d’évoluer à un rythme effréné. Dans le même temps, une récession attend l’économie suisse. Les entreprises réduisent leurs budgets de formation continue et les particuliers économisent dans ce domaine. Bref, les 39 millions de francs destinés à promouvoir la formation continue à des fins professionnelles tombent à point nommé. Une initiative de promotion ciblée combinée à une offensive d’information et de conseil est désormais nécessaire pour inciter en particulier les PME à soutenir la formation continue à des fins professionnelles. Cette initiative doit servir à promouvoir les investissements privés dans la formation continue et à les compléter de façon ciblée. Dans ce but, le Conseil national a débloqué 20 millions de francs en plus des 39 millions déjà promis. Le Conseil des États devrait suivre le Conseil national sur ce point lors de la session d'hiver.

Développement de la formation continue

Les sept organisations de la formation continue (OFC), dont la FSEA, recevront davantage de subventions au cours de la prochaine période. Désormais, 16 millions de francs sont à disposition pour des prestations dans les domaines de la coordination et de l’information, de la qualité et du développement du système de formation continue, soit 6 millions de plus que durant la présente période FRI. Sur la base de la loi sur la formation continue (LFCo), ces sept organisations ont pour mission de développer le domaine de la formation continue au moyen de prestations au niveau du système. La formation continue doit devenir plus accessible, innovante et transparente et être mieux coordonnée. Les OFC soutiennent en outre la Confédération et les cantons dans la réalisation des objectifs FRI. Un accent important est placé sur l’encouragement des compétences de base, où les OFC réalisent notamment des mesures de sensibilisation en qualité de partenaires de la Confédération et des cantons.

"Le financement arrive au bon moment", déclare Bernhard Grämiger, directeur de la FSEA.