Contenu principal

Sandra Bissig Lula, nouvelle vice-présidente du Forum romand de la FSEA

  • 11.11.2020

Le 2e Forum romand de la FSEA, qui s’est tenu le 5 novembre passé et uniquement en ligne, a élu Sandra Bissig Lula au poste de vice-présidente du Forum romand. Avec Simon Franzen, (Directeur du CVPC à Sion) en tant que président du Forum, et Sandra Bissig Lula, (Responsable de produits FFA au CIP à Tramelan), le Forum romand a toutes les cartes en main pour continuer sa mission qui est de réunir, de tenir compte des avis des membres de la FSEA et de les relayer au niveau national.

C’est ainsi qu’une page se tourne : le secrétariat romand tient à remercier chaleureusement Didier Juillerat, qui fût vice-président du Forum romand durant cette dernière année, ainsi que vice-président de la FSEA. Son importante implication dans les projets et axes prioritaires de la FSEA romande a permis des échanges d’une grande richesse et des aboutissements concrets en faveur du paysage romand de la formation continue.

 

Dans un deuxième temps, des travaux de groupe ont permis de dresser un vaste profil d’attentes et de compétences nécessaires attendues pour le futur, et ce sur trois niveaux. Le digital a naturellement été très au cœur des débats. Ainsi, au niveau des centres de formation, on a parlé de nouveaux business models, de nouvelles compétences technopédagogiques et des choix stratégiques à faire pour savoir quel type d’expérience un centre de formation veut donner.

Au niveau des formatrices et des formateurs, un consensus a clairement été admis concernant les nouvelles compétences technologiques nécessaires, et aussi sur un nouveau rôle plus centré sur la facilitation, sur l’accompagnement individuel, mais non plus en présentiel, ce qui amène tout une série de questions.

Et enfin, au niveau des participants et apprenants, de nouvelles compétences techniques mais aussi comportementales sont attendues (par exemple, comment communiquer à distance). La question de l’évaluation en ligne a été posée ainsi que d’autres pans de compétences, tels que la résistance au stress, gestion du temps et des priorités, le travail collaboratif, la flexibilité (accepter le changement), et l’accès aux ressources ! Ce dernier point fait apparaître le problème du « fossé numérique » entre les personnes ayant accès aux ressources et à du soutien, face à ceux qui en sont démunis ou ceux dont l’infrastructure est mauvaise (mauvaise connexion, vieux appareils, etc.).

Concernant le domaine des compétences de base, est apparu comme central – et à un niveau très concret, la prise en main de logiciels ou d’applications par exemple, des compétences de base en informatique, des compétences de base dans l’écrit qui devient saillant dans l’utilisation du numérique. Dans ce contexte mouvant et changeant, il y a de quoi remettre au centre « l’apprendre à apprendre ».

 

Toutes ces riches discussions ont permis d’aboutir sur une image globale des attentes envers la formation continue, ainsi qu’envers la FSEA en tant que fédération faîtière. Des pistes concrètes sont déjà en cours d’élaboration comme par exemple dans la mise en place d’une plateforme d’échanges auto-organisée pour la formation continue autour du thème "apprentissage et enseignement numériques", destinée aux personnes actives dans la formation continue. Plus d’informations suivront prochainement sur notre site et notre newsletter.