Contenu principal

GO-Roumanie: Les centres communautaires comme lieux d'apprentissage tout au long de la vie

  • 12.02.2018

Les régions rurales de Roumanie occidentale sont parfois difficiles à atteindre. De nombreux villages n'ont pas accès aux transports publics. En ce qui concerne la formation continue, il s'agit également en grande partie d'un domaine de développement. Avec le projet Go-Rumania, cela devrait changer.

Le projet a été lancé par la FSEA en coopération avec des organisations partenaires roumaines. Des centres communautaires pour l'apprentissage tout au long de la vie devraient être créés dans quatre communautés présentant l'intérêt et le potentiel nécessaires. La FSEA a pu apporter son expérience du projet GO et du système FFA (formation des formateurs-trices d'adultes). En outre, la FSEA a une expérience dans le développement de centres communautaires en Hongrie. L'objectif principal était de promouvoir l'apprentissage non formel, avec un large groupe cible et un soutien au développement économique dans la région.

Transfert de savoir-faire
Au cours de la première phase, les collègues roumains ont visité la FSEA et quelques prestataires de formation à Zurich et dans les environs. Il s'agissait notamment d'un transfert de savoir-faire, entre autres à partir des studios d'apprentissage de l'institution EB Zurich. Dans une deuxième phase, un rapport complet a été produit sur la situation problématique dans les régions ciblées. Parallèlement, une analyse des besoins a été réalisée afin de préparer d'éventuels programmes. Pour ce faire, 200 personnes des différentes communautés ont été interviewées.
Dans la troisième phase, des contrats ont été conclus avec les municipalités. Par la suite, des emplacements convenables ont pu être trouvés: Bâtiments scolaires ou salles communautaires. L'infrastructure a causé des difficultés: d'une part, les ordinateurs portables fournis devaient être mis sous clé tous les soirs. D'autre part, ils ont dû être rechargés durant la nuit car il n' y avait pas assez de prises appropriées pour fonctionner sur le secteur pendant la journée.

Sur la base des enquêtes et des organisations locales, les programmes correspondants ont finalement été lancés. Les formateurs et modérateurs bénévoles ont été formés en cinq modules par le pays partenaire, l'Institut roumain d'éducation des adultes (IREA). Pour ce faire, ils se sont appuyés sur une partie du programme FFA et sur le modèle GO.

Support au démarrage et compétences informatiques
Les offres concrètes, finalement mises en œuvre dans les Centres Communautaires, variaient selon les communes. En un lieu, les bases de la création d'entreprises ont été jetées, des cours de formation à l'entreprenariat ont été proposés, des plans d'entreprise ont été élaborés, des réseaux ont été mis en place et des investisseurs recherchés.  Des cours de TIC ont également été offerts: des connaissances sur les logiciels, le multimédia ou les bases de la culture numérique ont été transmises.

D'autres cours portaient sur le leadership et la gestion de projets. Mais il s'agissait aussi de pouvoir établir des budgets familiaux, prendre des photos avec un téléphone portable et bien plus encore.

Les festivals locaux ont contribué à attirer l'attention sur les centres. Au total, 1023 personnes ont suivi des cours. Environ 250 personnes par centre ont participé aux événements et cours.

Durabilité et survie
La quatrième phase a porté sur la viabilité et la survie des centres. La conférence finale s'est tenue à Timisoara à la mi-décembre. Des représentants de l'État, des municipalités, des modérateurs et des formateurs des municipalités et d'autres ONG y ont participé. Ils ont signé un contrat avec l'IREA, qui garantit la mise à disposition des infrastructures et un programme de poursuite du financement avec les municipalités. Les équipes au niveau des communautés devraient développer des idées correspondantes.

En outre, le gouvernement roumain a adopté en août 2017 un règlement visant à soutenir les initiatives d'accréditation, d'organisation et de fonctionnement des centres d'apprentissage tout au long de la vie dans les communautés régionales. Un soutien financier supplémentaire est prévu, notamment pour les infrastructures. Notre projet pilote sert de modèle au gouvernement. L'IREA planifie également un projet de suivi en coopération avec l'Etat roumain. (RS)

Les parties concernées
Partie requérante: Institut roumain d'éducation des adultes (IREA) et la FSEA.

Partenaires : Fundatia Romano-Germana - Fondation germano-roumaine, Fondation pour le développement des communautés régionales et rurales (CRA), Fondation du Centre d'assistance rurale (CRA) - Fondation pour le développement des communautés régionales et rurales

Involvierte

Antragsteller: Rumänisches Institut für Erwachsenenbildung (IREA) und SVEB

Partner: Fundatia Romano-Germana – Deutsch-rumänische Stiftung, Stiftung für die Entwicklung regionaler und ländlicher Gemeinden (CRA), Foundation The Center for Rural Assistance (CRA) – Stiftung für die Entwicklung regionaler und ländlicher Gemeinden