Contenu principal

Mandats pour la mise en œuvre du secrétariat fide adjugés

  • 30.01.2017

Le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) a confié à un groupe d’entreprises les trois lots de mandats relatifs à la poursuite et à l’extension du secrétariat fide. Ce dernier aura notamment pour mandat de poursuivre le développement de la qualité des cours de langue pour personnes migrantes et d’implémenter des outils nationaux pour l’évaluation des compétences linguistiques.

Le 1er juillet 2016, le SEM a mis au concours les mandats relatifs à la poursuite et à l’extension du projet fide. Début janvier, le Secrétariat d’État a communiqué avoir adjugé entre-temps ces mandats. Ils seront gérés par un groupe d’entreprises apportant chacune leurs compétences spécifiques. Ces soumissionnaires assumeront leurs tâches dès le 1er février 2017.

Le premier domaine, à savoir « Information et communication, formation des formateurs et concept de qualité fide », sera porté par une communauté de soumissionnaires constituée des entreprises Proactif Ouvertures Sàrl, SynAct.org Sàrl et Sprache & Integration GmbH. Quant au deuxième domaine, soit « Évaluation de langue fide et passeport des langues », ce sera la Fondation ECAP qui en aura la responsabilité. Le troisième domain enfin, concernant le développement de nouvelles versions de l’évaluation de langue fide, a été adjugé à l’entreprise Social Input GmbH. Ce dernier mandat durera deux ans.

« fide | Français, italien, allemand en Suisse – apprendre, enseigner, évaluer » est le cadre de référence national pour l’encouragement linguistique des personnes migrantes. Le système fide s’appuie sur les meilleures pratiques de différents prestataires de cours de langue ainsi que sur les plus récentes connaissances issues de la recherche en matière d’apprentissage des langues.

La FSEA continuera à accompagner étroitement le développement du projet fide.

> vers le communiqué de presse