Contenu principal

Poursuite du développement et révision

Calendrier de la révision à partir de 2021

2021
1 avril

La CAQ approuve les versions bêta des modules obligatoires. Le règlement d'examen pour le brevet fédéral de formateur-trice d'adultes à partir de 2023 et les directives pour le règlement d'examen sont également approuvés.

9 avril

Le règlement d'examen et les directives du règlement sont soumis au SEFRI.

16 avril
Les versions bêta des modules obligatoires sont affichés sur le site web FFA pour tous les prestataires.
Courant avril Le profil de qualification comprenant les compétences pour le Diplôme fédéral de Responsable de formation (DFRF / niveau 3) est disponible.
Les descriptifs de modules du DFRF sont en cours d'élaboration.
4 mai

La CAQ décide, lors d'une réunion extraordinaire, des dispositions transitoires entre le système actuel et le nouveau système à partir de 2023.

mai

Séances d'information/de questions sur les versions bêta des descriptifs de modules et sur l'ensemble du Brevet de formateur-trice d'adultes.

mi-mai

Les versions bêta des modules d'approfondissement (à option obligatoire) sont publiées sur le site web FFA.

Non encore définiLes dispositions transitoires seront publiée sur le site web.
1 juin

La CAQ décide des adaptations à apporter aux descriptifs de modules concernant les certificats du niveau 1, pour les formateurs-trices de cours et les formateurs-trices de pratique.

Éventuellement : Consultation sur le règlement d'examen et les directives pour le règlement d'examen de l'examen professionnel supérieur de Responsable de formation (DFRF, niveau 3) à partir de 2023. 

fin juin

Les descriptifs modulaires des deux Certificats FSEA du niveau 1 sont publiées sur le site web.

2 décembre

La CAQ décide des versions "alpha" des descriptifs de modules du Brevet formateur-trice d'adultes ainsi que du règlement d'examen (niveau 2) et des directives du règlement d'examen professionnel supérieur pour Responsable de formation (niveau 3, DFRF) à partir de 2023. 

fin
2021

Les versions "alpha" des descriptifs de modules pour le brevet fédéral de formateur-trice d'adultes à partir de 2023 seront publiées sur le site web FFA.

jusqu'à fin 2021

Soumission des documents de base définitifs au SEFRI.

Emission, soumission et approbation du règlement d'examen.

Les détails des règlements transitoires dans le domaine opérationnel sont en cours.

2022

Les procédures opérationnelles pour la procédure de validation des acquis sont établies et revues.

2023Entrée en vigueur des nouveaux règlements des examens et des dispositions transitoires.

Situation initiale

Le système FFA est confronté à un certain nombre d'évolutions dans son environnement. Il s'agit notamment de la numérisation en tant que transformation de la société dans son ensemble, de l'individualisation croissante de l'enseignement et des nouvelles connaissances issues de la recherche et de la science (par exemple, en ce qui concerne la compréhension de l'apprentissage et de l'enseignement, les compétences, les ressources, etc.) Ces évolutions dans le domaine de la formation continue modifient les exigences en matière de compétences des personnes actives dans la formation et la formation continue.

Les structures et les processus au sein du système FFA ont changé ces dernières années en raison de la connexion au système formel. Il est judicieux d'analyser ces développements et de définir comment les processus peuvent être optimisés. Parallèlement, les possibilités de la numérisation doivent également être examinées.

La classification dans le cadre national des certifications formation professionnelle (CNC) des diplômes FFA n'a pas encore été effectuée. La révision des trois diplômes, à savoir le Brevet fédéral de formateur/trice d'adultes (BFFA / Niveau 2), le Diplôme fédéral de responsable de formation (DFRF / Niveau 3) et le diplôme de formateur adulte niveau ES (non existant en Romandie), offre la possibilité de demander une catégorisation à partir de nouveaux documents de base.

Objectifs

La poursuite du développement et de la révision du système FFA garantira que les personnes chargées de la formation et de la formation continue auront les compétences dont elles auront besoin pour travailler de manière professionnelle et selon des normes de qualité élevées dans un environnement en mutation. Le processus de développement tient compte des résultats de la pratique ainsi que de la recherche et de la science.

Plus précisément, le projet poursuit les objectifs suivants :

Au niveau du contenu :
  • Enregistrer les changements environnementaux tels que la numérisation, l'individualisation ou l’orientation biographique.
  • Mettre à jour la compréhension de l'enseignement et de l'apprentissage, y compris la compréhension de l'apprentissage et des modalités d'enseignement, des lieux d'apprentissage, etc.
  • Mise à jour et, si nécessaire, élargissement du profil professionnel.
  • Remise en cause et, si nécessaire, ajustement des modalités de l'examen.

 

Au niveau du système :
  • Mettre à jour et optimiser l'assurance qualité et les processus.
  • Promouvoir la perméabilité, assurer et élargir les liens avec d'autres offres de formation.
  • Permettre la classification CNC formation professionnelle.

Conditions cadres définies par l’organe responsable

Tout le système
  • Le système à trois niveaux est maintenu.
  • Le système actuel doit être reconnu dans le système révisé. Dans le même temps, le système devrait devenir plus flexible.
  • Le niveau III doit être renforcé et les profils des deux diplômes affinés.
  • Le lien à d'autres diplômes c’est-à-dire vers d’autres systèmes sera approfondi (système Ordonnance sur la formation professionnelle et hautes écoles spécialisées).
  • Il devrait être possible d'offrir chaque module dans un cadre mixte en principe
  • Les compétences curriculaires en spirale devraient être encore plus clairement ancrées dans le système.
Niveau II : Brevet fédéral
  • La niveau II reste modulaire.
  • Une division entre les modules obligatoires et les modules facultatifs devrait être recherchée.
  • Les modules d’approfondissement (modules à choix) devraient être proposés simultanément comme modules de formation continue FSEA.
  • La procédure de qualification actuelle (Vérification centralisée) doit être remplacée. Comme alternative, un module de consolidation et un travail préparant à l’examen seront examinés de manière approfondie.
  • Les compétences «leadership» ou «gestion de projet» ne doivent pas être incluses dans le niveau II. Une partie du leadership doit être intégrée à d'autres compétences.
  • Les compétences pour la planification et la mise en œuvre des médias et des environnements numériques doivent être incluses dans le profil professionnel et dans les compétences.

 

Niveau I : Certificat FSEA
  • Le certificat FSEA formateur/trice d’adultes n'est pas modulable.
  • Le certificat FSEA de formateur/trice de pratique peut toujours être proposé sous forme modulaire.
  • Le module de formation continue numérique devrait être intégré autant que possible dans le module 1.

Organisation de projet

  • Le Comité national de la FSEA est l'organe suprême du projet et est responsable du système FFA. Il est responsable de la stratégie globale de l'audit et du suivi du projet. Cette stratégie globale pour le système FFA du futur sera déterminée en consultation avec le conseil d'administration des organes co-responsables respectifs, à savoir la FSFE (Fédération suisse de formation en entreprise) et la CIFAS (Communauté d’intérêts suisse des prestataires de formation pour adultes).
  • La Commission Suisse est responsable de la gestion technique du projet.
    La CAQ (Commission Assurance Qualité) décide des compétences et de la conception des modules ainsi que des règles et directives d'examen.
  • Le développement (ultérieur) des modules et du règlement d'examen ou du cursus-cadre se fait au sein de deux groupes de projet (examens fédéraux, c'est-à-dire Brevet fédéral de formateur/trice et diplôme de responsable de formation ainsi que le diplôme de formateur ES).
  • Sur le plan opérationnel, le projet est géré par la directrice générale du système FFA. Un coordinateur de projet coordonne un groupe de projet, qui comprend l'accompagnement pédagogique professionnel.