Contenu principal

Participation de la population suisse à la formation continue

Depuis 2011, l'Office fédéral de la statistique (OFS) recueille tous les cinq ans des données sur le comportement de la population résidente suisse en matière de formation continue et les synthétise dans le "Microrecensement de la formation continue". Les données les plus récentes datent de 2016 et ont été publiées à l'automne 2017. Les résultats sont basés sur des entretiens téléphoniques avec un échantillon représentatif d'environ 10 000 personnes. Sur cette page, vous trouverez un aperçu des résultats les plus importants. Les résultats complets et les graphiques de l'OFS peuvent être téléchargés à droite.

Taux de participation

Les graphiques suivants se rapportent à la population résidente permanente de la Suisse âgée de 15 à 75 ans. Les enquêtes de l'OFS de 2016 et 2011 servent de source de données, ne définissant que l'éducation non formelle comme une activité de formation continue et excluant les formes d'apprentissage informel.

Développement dans la participation à la formation continue

La participation à au moins une formation continue a augmenté de 4 points pour atteindre 62% dans l'ensemble de la population suisse âgée de 15 à 75 ans par rapport à 2011. Cette légère hausse est la même dans les trois régions linguistiques. Par conséquent, les écarts entre les régions linguistiques demeurent au même niveau.

Participation à la formation continue par catégorie d'âge

Le groupe d'âge des 25-34 ans participe le plus aux formations, avec un taux de participation à 76%. Le taux diminue ensuite avec l'âge. L'écart le plus important à cet égard se situe dans la catégorie des 65 à 75 ans, avec l'âge de la retraite. Seulement 32% de ce groupe est actif dans la formation continue.

Participation à la formation continue selon le niveau de formation

La participation à la formation continue est liée au niveau de formation des personnes. Le pourcentage de ceux qui ont suivi au moins une formation continue en 2016 double, passant de 40% à 81% entre le groupe de décrochage scolaire durant l'enseignement obligatoire et les diplômés de l'enseignement supérieur.

Participation à la formation continue selon le statut sur le marché du travail

L'insertion sur le marché du travail a une forte influence sur les activités de formation continue des personnes. En 2016, 71% des salariés ont suivi une formation continue. Ce chiffre est nettement supérieur à la moyenne de 62%.

Types et finalités de la formation continue

La participation à la formation continue peut être différenciée selon l'intensité (durée et nombre d'activités de formation continue suivie) ainsi que selon la raison et le domaine d'activité. Les graphiques suivants se fondent sur les mêmes enquêtes réalisées par l'OFS en 2016, les données relatives à la durée et au nombre de formations continues suivies ne se référant qu'à la partie active de la population âgée de 15 à 75 ans. Les pourcentages des domaines de spécialisation se rapportent à toutes les activités de formation auxquelles ce groupe a participé.

Raisons de la participation à la formation continue

La raison de participer à une formation peut être professionnelle ou non professionnelle. Sur les 62% de la population suisse qui sont actifs dans la formation continue, plus de la moitié poursuivent leur formation pour des raisons purement professionnelles. Un quart de la population active participe à des activités professionnelles et non professionnelles. La proportion d'hommes qui suivent des cours de formation continue uniquement pour des raisons professionnelles est nettement plus élevée que celle des femmes. En comparaison, les femmes poursuivent de plus en plus leurs études en dehors de leur emploi ou pour les deux raisons. Cette différence s'explique en partie par les différentes formes d'intégration sur le marché du travail.

Intensité de la formation continue

40% de la population active dans le domaine de la formation continue n'a suivi qu'un seul cours de formation professionnelle continue au cours de l'année précédant l'enquête en 2016, avec une moyenne de 2,3 activités de formation professionnelle continue. Si l'on additionne la durée totale de toutes les formations suivies, on constate que 46% des personnes ayant suivi une ou plusieurs formations y ont consacré au total plus de 40 heures.

Domaines thématiques de la formation continue

Le thème "Économie, travail" est le premier des cours de formation continue non formelle suivis, représentant 24% de l'ensemble des activités de formation. Si l'on ne considère que les activités de formation professionnelle continue, ce chiffre atteint 30%. Si, en revanche, seules les formations extra-professionnelles sont prises en compte, le domaine du "sport, de l'art, et de la créativité" est clairement le plus populaire avec 35%.