Contenu principal

Promouvoir la formation continue grâce aux bons de formation

Avec l'introduction de la Loi sur la formation continue en 2017, un principe a été mis en avant, celui du financement public de la formation continue qui peut aussi être axé sur la demande. Les bons de formation sont parmi les instruments les plus connus de la promotion de la formation axée sur la demande.

Cet instrument de financement est souvent choisi lorsque l'objectif est d'améliorer l'égalité des chances ou de soutenir un groupe cible spécifique qui a peu accès à la formation continue ou dispose de peu de ressources financières.

Initiatives en cours

Voici quelques-uns des contextes dans lesquels les bons de formation continue sont actuellement mis en œuvre :

  • Le canton de Lucerne utilise des bons pour promouvoir les compétences de base.
  • L'Aide suisse à la montagne utilise un programme pour promouvoir la formation continue dans le domaine de la numérisation pour les entreprises situées dans les régions de montagne.
  • Le fonds de formation « Temptraining » a lancé un projet pilote au printemps 2021 pour motiver les travailleurs temporaires sans qualification professionnelle à suivre une formation continue.
  • Un projet de bon est déjà en cours au Liechtenstein, qui est similaire au chèque formation de Genève.

Pour la période 2021–2024 du message FRI, la Confédération étend encore la promotion des compétences de base. Cela soulève la question, dans les cantons, de savoir comment les fonds disponibles pour la promotion des personnes ayant de faibles compétences de base devraient parvenir au groupe cible.

Mise en œuvre technique avec le système de bons FSEA

Afin de maintenir l'effort administratif dans des limites raisonnables, les bons ont besoin d'un système technique qui gère l'achat et le remboursement des bons auprès des prestataires de formation continue de manière aussi automatisée que possible. La FSEA fournit un tel système, qui peut être adapté aux diverses initiatives selon les besoins. Il est relié à la base de données des cours de la FSEA, de sorte que, si vous le souhaitez, la recherche de cours peut également être effectuée via ce système, en plus de l'obtention et de l'échange des bons.

Les bons en pratique

Le canton de Genève utilise les bons de formation continue depuis 2001 comme un instrument efficace pour promouvoir la participation de la population à la formation continue. Depuis lors, l'introduction de bons a été examinée dans plusieurs cantons, dont Berne et Fribourg, et certains ont été testés dans le cadre de projets pilotes. Cependant, le "Chèque annuel de formation" du canton de Genève est toujours le seul bon de formation continue actif en Suisse.

En 2007, la Confédération a lancé une expérience sur le terrain pour en savoir plus sur l'efficacité des bons de formation. Depuis lors, le système des bons a été discuté et, dans certains cas, testé en tant qu'instrument de financement dans des contextes très divers. Il s'agit non seulement d'organismes publics, mais aussi d'organismes de financement privés et d'acteurs industriels.