Contenu principal

La FSEA demande un soutien au secteur de la formation continue dans le cadre de la crise du Coronavirus

  • 24.11.2020

Les chiffres actuels le montrent : la pandémie du Coronavirus entraîne un effondrement massif de la demande de formation continue. Parallèlement, de nombreux secteurs seraient tributaires du fait que les salariés suivent une formation continue ou acquièrent de nouvelles qualifications en ce moment même afin de suivre les bouleversements du marché du travail.

Au deuxième trimestre de cette année, la participation à la formation continue en Suisse a diminué de 43% par rapport à l'année précédente, selon l'Office fédéral de la statistique. Cette baisse se reflète dans l'enquête de la FSEA auprès des prestataires. En été 2020, les prestataires de formation continue s'attendaient à une baisse du chiffre d'affaires d'environ 30% pour l'ensemble de l'année - une estimation optimiste compte tenu de la nouvelle interdiction de fréquentation des salles de cours à l'échelle nationale en novembre. La plupart des prestataires sont contraints de numériser leurs offres de cours dans les plus brefs délais, souvent sans disposer des ressources nécessaires.
La FSEA demande que le gouvernement fédéral soutienne le secteur de la formation continue afin de surmonter ces énormes défis. D'une part, il est nécessaire de mettre en œuvre rapidement et de manière pragmatique des mesures visant à promouvoir la demande de formation continue. D'autre part, il est nécessaire de développer le soutien économique aux prestataires de formation continue. 
Les revendications détaillées de la FSEA sont présentées dans le document de position ci-dessous sur les effets de la pandémie du Coronavirus sur la formation continue.

Prise de position FSEA (version du 24-11-2020)