Contenu principal

«De la pratique pour la pratique»

  • 02.11.2017

Théorie ou pratique? Les différents cycles de formation menant aux deux diplômes du niveau III du système modulaire FFA, le diplôme fédéral de responsable de formation (DFRF) et le diplôme de formateur/formatrice d’adultes d’école supérieure (ES), allient d'une part théorie et pratique; d’autre part, ils enrichissent la pratique avec des connaissances théoriques et une réflexion personnelle.

Christina Jacober

En tant que directrice de la formation de formatrices et formateurs, je tiens à ce que tous les niveaux du système FFA continuent à se développer positivement et à bien se positionner. En même temps, je suis persuadée qu’il existe la «meilleure» formation continue pour tout un chacun. La question de savoir quelle voie est la meilleure, celle passant par une formation professionnelle supérieure ou la formation continue dans une Haute école, ne se pose pas, ce qui importe est la réponse que chaque individu doit se donner à lui-même. Le choix ne devrait pas seulement être motivé par la qualification souhaitée, mais également par le plaisir d’apprendre et le vif intérêt pour certaines questions.

Les Hautes écoles fournissent un travail de base théorique et appliqué, comparent la théorie avec la théorie, se focalisent sur des analyses et des réflexions théoriques. Dans la formation professionnelle supérieure, la question qui se pose est: quelle est la théorie la mieux appropriée à une situation concrète? Par conséquent, comment la solution qui s’en dégage peut-elle être adaptée et mise en œuvre? Ces propos valent pour l’ensemble du système FFA. Ce texte se penche toutefois sur les diplômes du niveau III du système modulaire FFA, sur le diplôme de responsable de formation (DFRF)  et sur celui de formateur/formatrice d’adultes ES  (voir ci-dessous le graphique FFA – Système modulaire).

Construire sur du vécu

Le parcours professionnel de ceux qui passent l’examen professionnel supérieur (EPS) pour l’obtention du DFRF est fort diversifié. Mais tous occupent un poste de cadre dans le contexte de la formation. Ils gèrent des processus, sont responsables des finances, développent et expertisent, organisent, engagent des collaboratrices et collaborateurs, les évaluent et les accompagnent. Bref: ils travaillent dans le domaine de la gestion dans le contexte de la formation. L’examen passé avec succès est une preuve de ces compétences: il confirme des connaissances approfondies dans la planification, l’organisation, le développement et le marketing ainsi que dans l’acquisition, la gestion de la qualité et la direction du personnel. Le travail de diplôme doit avoir une connotation pratique, se fonder sur quelque chose que la candidate ou le candidat a vécu et conçu personnellement.

Dans les cycles de formation ES, l’accent est mis sur les connaissances différenciées en matière de développement de la formation. Citons explicitement la procédure d’attestation des connaissances / de validation des acquis et le développement de la qualité des offres de formation. Les personnes ayant passé cet examen sont capables d’appliquer ces procédures dans des institutions et de conseiller les formatrices et formateurs dans leurs activités didactiques. Bref: ce sont des experts pour les questions les plus diverses touchant à la formation.

Accès également sur dossier

Apprendre tout au long de la vie signifie agir de manière individuelle, autonome et créative. En ce qui concerne la formation continue, cela implique de choisir soi-même la bonne voie, en accord avec sa biographie personnelle. Les systèmes modulaires, qui sont en même temps perméables vis-à-vis d'autres systèmes, permettent la liberté de choix. Depuis quelques années, l’accès à l’EPS pour le titre de responsable de formation (DFRF) est ouvert par une procédure d’admission sur dossier. Ceux qui ont déjà acquis certaines compétences par d’autres voies peuvent compléter de manière ciblée leur biographie de formation avec seulement quelques modules de ce diplôme ou justifier de ces compétences par d’autres formations. Celui qui peut présenter le diplôme ES de formatrice/formateur dans la formation des adultes et qui désire se qualifier dans le management est admis à l’EPS. En outre, tous les certificats de module du système FFA peuvent être acquis par une reconnaissance et validation des acquis. Les examinateurs sont des experts de la formation reconnus, comme décrit plus haut.

Il est bien connu que nous apprenons mieux et avec plaisir lorsque nous pouvons établir un lien avec notre réalité quotidienne, c’est à dire avec notre pratique professionnelle et notre expérience. L’expérience que nous acquérons dans notre quotidien professionnel est rarement de nature théorique, elle se caractérise au contraire par la maîtrise d’exigences et de situations concrètes. Dans la formation d’adultes, la réflexion sur cette réalité personnelle est incontournable. Les formations continues du système modulaire FFA viennent chercher les personnes dans leur réalité professionnelle et relient de manière ciblée cette expérience avec la théorie et la réflexion, pour pouvoir finalement les appliquer dans la pratique. «De la pratique pour la pratique» éveille non seulement l’intérêt, mais est également agréable.

Christina Jacober est directrice du système modulaire FFA et membre de la direction de la FSEA.

L’article original en allemand a paru dans EP 4/2017. Pour la version française: Annika Ribordy

Commentaire relatif au graphique

La FFA (formation de formateurs d’adultes) est un système modulaire complet englobant trois niveaux et permet aux participants de se développer d'une qualification de base dans la formation des adultes (niveau 1, certificat FSEA de formateur d'adultes) jusqu’au titre de responsable de formation (niveau 3). Le système modulaire FFA s’oriente sur le principe «de la pratique pour la pratique», c’est à dire que celui qui désire se qualifier via la FFA doit pouvoir justifier d’une pratique et faire le lien entre les acquis de la formation continue et des exemples concrets tirés de ses expériences professionnelles. De cette manière, la théorie est assimilée par la pratique et donne lieu à une réflexion.