Contenu principal

La FSEA a élaboré un concept général de mesures de protection pour l'enseignement présentiel

  • 04.05.2020

Pour pouvoir donner un enseignement présentiel, les prestataires de formation continue doivent avoir un concept de protection et veiller à ce que les règles d'hygiène et de distance soient respectées. En tant qu'organisation faîtière, la FSEA fournit un concept général et un modèle servant de base à l'élaboration des concepts de protection spécifiques.

Le Conseil fédéral a décidé qu'à partir du 11 mai, les prestataires de formation continue pourront à nouveau organiser des cours de formation présentiels avec un maximum de cinq personnes, y compris les formateurs/trices. Le déroulement de cours en présentiel avec des groupes plus importants devraient être possibles à partir du 8 juin.  

Pour pouvoir commencer à enseigner en présentiel, les prestataires de formation doivent avoir un concept de protection et veiller à ce que les exigences en matière d'hygiène et de distance soient respectées. Le concept de protection doit décrire la manière dont les règles d'hygiène et de comportement de l'OFSP sont respectées. Chaque entreprise est responsable de l'élaboration des concepts de protection. L'approbation des concepts par les autorités cantonales ou fédérales n'est pas envisagée.  

En tant qu'organisation faîtière pour la formation continue, la FSEA a élaboré un concept général de mesures de protection. Il est basé sur les spécifications de l'OFSP et du SECO. Ce concept général constitue à son tour la base de concepts de protection spécifiques, que chaque prestataire doit élaborer individuellement et adapter à sa propre situation. La FSEA fournit à cet effet un modèle qui contient les spécifications et qui peut être complété selon les spécificités de chaque institution.

Concept de protection

Modèle de concept de protection pour les presataires de formation continue

 

Contact

Caroline Meier
Directrice du secrétariat romand

022 994 20 12
E-Mail