Contenu principal

L'Association des universités populaires suisses exige le retour aux principes de la raison critique

  • 06.06.2019

A l'occasion de son 75e anniversaire, l'Association des universités populaires (AUPS) n'a pas seulement publié une brochure sur sa propre histoire - la publication bilingue (f et d) s'intitule "Education à la raison" - mais elle utilise également un Manifeste pour souligner le type de formations qu'elle représente.

Le Manifeste est un rejet clair d'un concept de formation continue sous le prétexte de la performance économique de l'individu. L'AUPS exige plutôt un retour sur les principes fondamentaux de la raison critique, sur le "Sapere aude" notamment connu par Kant.

L'association propose donc une nouvelle politique de l'éducation, qui reconnaît et promeut l'éducation scientifique et culturelle générale comme étant au cœur de chaque éducation. Cette politique éducative doit être à la mesure de l'homme et non de la technologie, renforcer la liberté de l'individu et lui permettre de porter des jugements critiques.

Une telle politique d'éducation doit cependant être reflétée dans la constitution et les lois, selon l'association.