Contenu principal

L'EAEA demande la reconnaissance de la formation des adultes comme un secteur du système éducatif

  • 19.05.2020

L'UE pourrait réduire la promotion de la formation continue aux qualifications professionnelles et aux compétences de base. C'est ce que craint l'Association européenne pour l'éducation des adultes (EAEA) et c'est pourquoi elle demande la reconnaissance de l'éducation/formation des adultes comme un secteur distinct du système éducatif.

L'Association européenne pour l'éducation des adultes (AEEA) s'inquiète de la position future de l'éducation/formation des adultes dans l'UE. Cette année, le programme actuel arrive à son terme. Cette démarche s'est appuyée sur une compréhension globale de l'éducation et de la formation des adultes et de leur promotion. À l'avenir, l'AEEA craint que seules certaines parties de l'éducation des adultes puissent être incluses dans la stratégie européenne. Celles-ci pourraient se concentrer uniquement sur les compétences de base et professionnelles.

Pour un agenda fort

Pour l'AEEA, c'est une vision trop limitée de la formation continue. Ce faisant, il se réfère à la longue tradition de l'éducation des adultes en Europe avec ses diverses manifestations et orientations. L'EAEA propose donc un nouvel agenda européen fort pour l'éducation/formation des adultes.

Il devrait reconnaître l'éducation et la formation des adultes comme un secteur distinct du système éducatif et couvrir tous les aspects de l'éducation et de la formation des adultes. En outre, l'EAEA demande l'élaboration d'un plan ambitieux pour le développement de l'éducation des adultes, en particulier de l'éducation communautaire et non formelle des adultes.

Agenda 2011 à 2020

L'actuel agenda européen pour l'éducation et la formation des adultes a été adopté en 2011 et se poursuit jusqu'en 2020, avec un plan d'action visant à faire de l'éducation et de la formation tout au long de la vie et de la mobilité une réalité dans le domaine de l'éducation et de la formation des adultes, à améliorer la qualité et l'efficacité de l'éducation et de la formation, à promouvoir l'équité, la cohésion sociale et la citoyenneté active, et à encourager la créativité et l'innovation. Enfin, la base de connaissances sur l'éducation et la formation des adultes et le suivi du secteur de l'éducation et de la formation des adultes devraient également être améliorés.

En outre, d'ici 2020, 15 % des adultes âgés de 25 à 64 ans devraient participer à l'éducation et à la formation des adultes. Selon la dernière enquête en 2016, le taux de participation moyen était de 10,8 % et seuls sept pays de l'UE avaient atteint le taux cible. Cela représente une légère augmentation par rapport à la dernière enquête en 2011.

La FSEA est également membre de l'EAEA , elle est représentée au conseil d'administration par son directeur Bernhard Grämiger. 

Vers le texte ‘Campaign for a continuation of the agenda for adult learning’