Contenu principal

Nouvelles questions relatives à la qualité dans la formation continue

  • 30.09.2021

Quels sont les effets des changements provoqués par la crise du coronavirus sur l’assurance et le développement de la qualité des formations continues ? – Entretien avec Ueli Bürgi, responsable de l’assurance et du développement de la qualité et directeur du secrétariat eduQua, sur le thème de la qualité de la formation continue dans de nouvelles conditions.

Monsieur Bürgi, en Suisse, les normes de qualité dans la formation continue sont élevées. Quels sont les nouveaux aspects et tâches liés à la qualité que les prestataires doivent désormais intégrer en raison de la crise sanitaire ?

Ueli Bürgi : Pendant le confinement, de nombreux prestataires ont été contraints de mettre sur pied, pratiquement d’un jour à l’autre, leurs offres de cours en ligne. Naturellement, les processus relatifs à la qualité n’étaient alors pas au premier plan. Depuis lors, une discussion animée a commencé sur la mise en œuvre des exigences fondamentales en matière de qualité dans les formats basés sur les solutions numériques. Les offres ont par exemple été analysées et développées sous les angles des concepts didactiques, des méthodes et formes d’apprentissage ainsi que de l’aménagement de la communication. Les prestataires ont investi dans la qualité des offres en ligne et ont encouragé l’extension des compétences didactiques et technologiques des formatrices et formateurs.

Ueli Bürgi, responsable de l’assurance et du développement de la qualité et directeur du secrétariat eduQua

Que reste-t-il de ces changements et dans quelle direction s’orientent les nouveaux développements des formats d’apprentissage ?
Aujourd’hui, il est clair que l’on ne reviendra plus, de manière générale, à l’enseignement majoritairement en présentiel. La crise sanitaire a accéléré l’évolution dans le domaine de la numérisation et l’a en partie révélée comme une tendance à long terme en matière de formation continue. La diversité des offres a énormément augmenté grâce aux possibilités offertes par les solutions numériques. De plus en plus, des acteurs internationaux proposent aussi des formats tels que les moocs ou le microlearning. Outre les offres de cours en présentiel, en ligne et blended, des espaces hybrides (« comodales ») ainsi que des environnements de formation virtuels ou de réalité étendue (extended reality, XR) sont de plus en plus répandus. En accord avec les programmes de cours et itinéraires d’apprentissage individualisés basés sur des solutions numériques, des systèmes intelligents d’encadrement de l’apprentissage sont développés.
Il faut en partie reposer les questions en lien avec la qualité : quels processus d’apprentissage sont possibles dans les différents formats basés sur des solutions numériques et avec quelle qualité ?

Les nouvelles habitudes et nouveaux besoins en matière d’apprentissage dans la formation continue jouent un grand rôle dans ce contexte.
Les différents sondages réalisés à l’heure actuelle montrent que les besoins sont en train de changer ou de se différencier. De nombreux participant-e-s ont fait l’expérience des avantages des formes d’apprentissage flexibles, indépendantes d’un horaire ou d’un lieu, et les apprécient. Ils souhaitent également pouvoir choisir librement de participer aux cours en ligne ou en présentiel. Parallèlement, de nombreux participant-e-s expriment le besoin de vivre des interactions sociales et des rencontres directes, qui ne peuvent être satisfaites qu’en partie avec les offres en ligne. L’apprentissage individuel et l’apprentissage social en groupe ont tous deux une grande importance.

Comment ces nouveaux besoins influencent-ils la qualité des formations continues ?
Les nouveaux besoins hétérogènes des participant-e-s ont une grande influence sur la conception de l’offre et sur les processus relatifs à la qualité. C’est pourquoi nous plaçons les besoins des participant-e-s aux formations continues ainsi que les effets sur les offres et l’assurance de la qualité au centre de la journée nationale sur la qualité que la FSEA organise le 25 octobre 2021 en sa qualité de fédération de la branche de la formation continue.

Quels sont les thèmes de la journée nationale sur la qualité ?
Alors que les changements provoqués par la crise du coronavirus chez les prestataires sont bien connus en raison de plusieurs sondages organisés à ce sujet, nous savons très peu sur l’évolution chez les participant-e-s aux formations continues. Lors de la journée nationale, nous dresserons un bilan de la situation actuelle en matière d’habitudes d’apprentissage, de besoins et d’attentes à l’égard des prestataires exprimés par différents groupes de participant-e-s de domaines variés de la formation continue. A l’aide d’axes thématiques comme la formation comodale, les processus d’apprentissage en groupes et les exigences à l’égard des formateurs et fomatrices, nous analyserons, au sein de sous-groupes accompagnés d’expert-e-s, les effets sur la qualité des offres et les possibilités d’action des prestataires.

Qu’en retireront les personnes présentes à la journée ?
Les résultats de la journée nationale leur permettront de mieux identifier les besoins et les nouvelles habitudes d’apprentissage importants pour leurs offres spécifiques. Ils pourront aussi mieux comprendre comment les faire correspondre à leurs exigences en matière de qualité.

Interview : Bettina Whitmore

Projet de recherche sur les besoins des participants

Journée nationale sur la qualité 2021

La formation continue est en pleine évolution. Les grandes tendances de la flexibilisation, de la numérisation et de l’internationalisation des offres de formation continue se manifestent aussi sous différentes formes en Suisse. La journée est consacrée cette année aux nouveaux besoins et nouvelles attentes des participant-e-s. La manifestation aura lieu le lundi 25 octobre 2021, de 13 h à 17 h à Berne.

Inscription